Technologie MIPS : DES CASQUES PLUS PROTECTEURS ?

Mips, c’est une nouvelle technologie équipant certains casques. Son écho résonne de plus en plus dans l’industrie du casque de vélo et de ski. Il nous annonce une meilleure protection du cerveau en cas de chute, de glissade impromptue ou de coup de mou.

Mais qu’est-ce que cette technologie ? Que vous vend-on avec un casque certifié MIPS ? Est-ce meilleur ? Serez vous plus en sécurité qu’avec un casque de certification classique ?

On vous éclaire là-dessus.

MIPS : constats et technologies

Brève histoire et constat de départ

 

En 2001, cinq experts en biomécanique de l’Institut Royal de Technologie (IRT) de Stockholm (Suède) se rassemblent pour officiellement lancer la technologie «Multi-directional Impact Protection System» (MIPS).

C’est en 1995 qu’un neurochirurgien suédois s’intéresse aux casques. Selon Hans Von Holst, l’efficacité de la protection contre les traumatismes crâniens est plutôt «moyenne». En tant que praticien, il constate que ses patients subissent souvent les contre-coups de chocs, même s’ils portent un casque.

Van Holst s’associe à un chercheur de l’IRT, Peter Halldin, afin de créer et de produire, sur la base de leurs recherches et tests, une technologie imitant le fonctionnant du cerveau à l’intérieur de la boîte crânienne. En effet, vous le savez sûrement, votre cerveau «flotte» dans le fluide céphalorachidien en votre for intérieur et se meut au gré des forces qui lui sont appliquées.

Le constat de ces éminents chercheurs se formulait comme suit : étant donné le déplacement et la vitesse des sujets, la majorité des impacts dus à des chutes de vélo ne sont pas perpendiculaires au cerveau. Tout au contraire, les forces émanant de ces chocs se dirigent sur le cerveau de manière «oblique». Elles entrainent une accélération «circulaire» qui cause de nombreux dommages au cerveau. Un casque traditionnel était à l’époque testé et conçu sans égard à ces impacts obliques.

L’équipe de MIPS a donc décidé de produire des nouvelles procédures de tests et d’études des impacts en cas de chute de vélo, de ski, etc. Elle a ensuite conçu une technologie assez simple et visant à imiter le fonctionnement du fluide céphalorachidien.

La technologie MIPS : une imitation du fluide céphalorachidien

 

Concrètement, il s’agit d’une doublure se situant au creux du casque. Cette doublure autorise un léger mouvement entre la tête et le casque, dans n’importe quelle direction, et ce indépendamment du casque lui-même.

Ce mouvement réduit sensiblement les dommages créés par les impacts. En effet, l’énergie développée par le choc est mieux diffusée, et les pressions directement envoyées au cerveau en sont réduites. Conclusion : dans de nombreuses situations de chutes et de chocs, votre cerveau est sensiblement mieux protégé notamment des risques de commotions cérébrales.

Reformulons très simplement l’idée générale

 

Là où un casque «standard» protège la boite crânienne contre les fractures et traumatismes, le dispositif MIPS protège mieux son contenu, c’est-à-dire votre cerveau.

Avec un casque, votre boite crânienne est protégée. Mais si votre cerveau bouge très vite, la boite n’a peut-être pas de dommage, mais son contenu peut se trouver en délicat état.

Dernière analogie. Supposons que vous achetiez une superbe tarte au citron meringuée dans votre pâtisserie préférée. On vous présente cette tarte enveloppée précautionneusement dans une boite solide. On prend même soin de l’entourer d’une couche de styromousse. Vous partez sur votre vélo, votre belle boite à gâteau sur le porte-bagage avant, bien posée à plat. Soudainement, un animal traverse la rue sans se soucier de vous. Vous freinez en urgence. Votre belle boîte s’envole.
Inquiet, vous récupérez le précieux paquet en expirant fort : “ouf! heureusement que ma boite est solide”. D’après vous, votre belle meringue, dans quel état sera-t-elle?

Un casque «classique», ça ne vaut plus rien ?

 

Si vous ressentez bien et comprenez bien le ton de notre article, vous sentez que l’on prend des gants autour de cette technologie. Si les bénéfices théoriques et pratiques sont indéniables et ne souffrent pas de contestation, si la technologie MIPS offre une réelle avancée en matière de protection en cas de chute, il ne faut pas non plus penser que tous les autres casques ne sont pas bons.

Les grandes compagnies de casque (Bell, Giro, Poc, Nutcase, Smith, Kali, etc…) n’ont pas gardé les designs et les matériaux des années 90. Leurs technologies ont aussi évoluées : on a pu constater des efforts constants allant vers un plus grand confort et une meilleure sécurité. Par exemple, le moulage de la coquille extérieure et de la mousse interne (Fusion In-Mold»), les enveloppes protectrices plus efficaces et durables, renforcement des structures par diverses méthodes et matériaux, etc…

Aujourd’hui, de multiples directions ont été choisies : si le Mips est une option intéressante, il n’en demeure pas moins qu’un excellent casque peut ne pas en être équipé. Il vous protégera tout de même très bien contre les traumatismes crâniens.

 

 

Quels modèles de casque équipés de MIPS chez BILLYKITE?

 

Voir les autres modèles

 

source de l’article original:  https://www.dumoulinbicyclettes.com/blog/mips-des-casques-plus-protecteurs/

 

Billykite – The Original Boardshop

 

 

Comments are closed.